Biographie des fondateurs, Angèle et André Gingras

Bala Theresa Singareddy est née à Reddipalem, un village de l’état du Telangana en Inde. Au cours de sa jeunesse, elle étudie en Inde, aux États-Unis et aux Philippines. C’est lors de son séjour aux Philippines qu’elle rencontre André Gingras, un Canadien avec lequel elle se mariera par la suite.

Établi à Limbour, Gatineau, Québec, à partir de 1975, le couple rassemble amis et voisins pour les sensibiliser aux conditions de vie en Inde. Un petit groupe du nom de «Partage Reddipalem» est formé à partir de ces entretiens afin de parrainer l’éducation d’enfants pauvres en Inde. En 1977, SOPAR est fondé.

Angèle dirige SOPAR bénévolement à partir de son domicile durant les dix premières années de vie de SOPAR. En 1990, elle part en Inde avec son mari alors que ce dernier entreprend une dernière affectation avec l’ACDI après une carrière de 25 ans avec l’agence canadienne. En Inde, Angèle consacre son temps à créer Bala Vikasa, une organisation visant à assurer la mise en œuvre des activités de SOPAR en Inde. En 1991, Bala Vikasa devient une ONG enregistrée auprès du gouvernement indien. Depuis, les deux organisations sœurs poursuivent un objectif commun: soutenir le processus de développement des communautés rurales de l’Inde.

Grâce à leur vision, dévouement et connaissance de la réalité indienne en milieu rural, les fondateurs ont su établir une organisation modèle qui a changé la vie de centaines de milliers de personnes.