PayPal

Notre but est d’outiller les femmes pauvres, analphabètes et marginalisées à divers niveaux : social, économique, intellectuel, psychologique, moral et éthique – afin d’apporter des changements durables dans les communautés et la société dans son ensemble.

CONTEXTE:

Les femmes sont vues comme des citoyens de deuxième classe en Inde; la propriété des hommes et de leur famille. Elles ont peu d’opportunité pour parfaire leur éducation, développer leurs compétences techniques, devenir propriétaire, décrocher un emploi ou accéder à l’indépendance financière. La moitié des femmes en Inde sont analphabètes et sont mariées avant l’âge de 18 ans. L’éducation des filles est considérée moins importante que celle des garçons; les familles appauvries enverront leur garçon à l’école plutôt que leur fille s’ils sont dans l’obligation de faire un choix. La responsabilité des tâches ménagères et le mariage précoce sont aussi des facteurs responsables du décrochage scolaire plus élevé et en bas âge chez les filles. La violence envers les femmes est un problème croissant à travers l’Inde. Les femmes vivant en milieu rural sont particulièrement vulnérables aux inégalités. Elles n’ont pas accès aux ressources qui leur permettraient de trouver des solutions à la pauvreté chronique à laquelle elles font face et qui affecte leur famille et communauté.
Les croyances, superstitions et tabous envers les veuves sont omniprésents dans les milieux ruraux de l’Inde. Les veuves ne sont pas autorisées à participer à la vie communautaire et font face à l’exclusion sociale et au harcèlement. Elles sont dissuadées de porter de beaux vêtements, de se maquiller et elles n’ont pas le droit de se remarier. Elles vivent souvent des vies fragilisées et misérables. Une veuve sur trois affirme avoir sérieusement songé au suicide.

Quelques statistiques:

 femmes-et-veuves-fr-correction1

COMMENT NOUS AIDONS

Programme intégré des femmes

 

Programme des veuves